Interventions Atelier C4 : Ressources et dispositifs

 

Regards sur un centre de ressources multimédia, L'UTES, centre d'autoformation et d'innovation Nicole Bernard, Anne Brygoo, Franceline Carton-Merlet, Claire Cazes, Pierre Jarraud, Jean-Marc Labat,   Béatrice Mathéron, Hélène Vignolles.
Résumé :
L'UTES (L'utilisation des Technologies Éducatives en Sciences) est le centre de ressources multimédia, unique, de l'Université Pierre et Marie Curie (UMPC- Paris 6), dédié à l'usage des TIC et TICE pour tous les étudiants et enseignants de la composante scientifique de l'Université. Les étudiants y viennent travailler avec les enseignants ou en libre-service. ils y trouvent un environnement pédagogique dans un dispositif d'autoformation.
Pour entraîner les étudiants à organiser, en autonomie, leur travail dans le champ du numérique, L'UTES développe des outils (ex. Le Compagnon L'UTES), son équipe pédagogique conçoit des documents d'accompagnement à l'utilisation des TICE et joue un rôle d'expert pour le choix des ressources pédagogiques adaptées à l'apprentissage. Au sein d'ateliers, l'équipe d'enseignants accompagne au plus près les étudiants qui s'approprient, par l'usage, les objets pédagogiques numériques pour bâtir leur savoir.
L'UTES, lieu d'interface des différents acteurs liés aux TICE et à la pédagogie, travaille à la mise en trajectoire dans l'Université des usages des TICE et des dispositifs de formation innovants, initiés et expérimentés à L'UTES : il est un acteur de l'innovation pédagogique à l'Université.
L'installation prochaine de L'UTES au coeur du bâtiment d'enseignement des étudiants de niveau L1, le déploiement de l'ENF (Environnement Numérique de Formation), vont créer un nouveau contexte. Pour se bâtir dans ce nouvel environnement, L'UTES devra faire évoluer ses missions sans déroger à ses principes qui sont facteurs d'innovation, tout en gardant l'objectif premier qui lui est assigné par l'Université : chaque étudiant doit savoir utiliser les TICE pour son apprentissage afin d'être armé pour la formation tout au long de la vie.
>>télécharger la communication complète en pdf

Circulation de l'information et "navigation communautaire" chez les enseignants-documentalistes. Loïc Le Roux (IUFM Poitou-Charentes)
Résumé : Comment les enseignants-documentalistes, dans le contexte des mutations actuelles des technologies en réseau, s'adaptent-ils à l'évolution de la documentation électronique ? Nous partons d'une hypothèse selon laquelle cette profession, experte dans la gestion et l'exploitation de l'information "stable" sur support traditionnel (papier), développe une navigation de type communautaire afin de gérer l'incertitude des recherches documentaires sur Internet. Afin de ne pas s'adonner à une tâche unique d'accueil et de gestion, les documentalistes en CDI développent une stratégie de veille et de recherche - prenant en compte les contraintes professionnelles et les évolutions du Web - pour tenter de trouver avec pertinence et dans un temps imparti l'information. Cette stratégie, qui à pour effet de réduire le coût cognitif d'une recherche parfois incertaine tout en procurant souvent des résultats positifs, repose sur une manière relationnelle de naviguer et de s'approprier l'information et les outils adéquats par l'intermédiaire de collègues faisant partie d'une même communauté : la navigation communautaire. Nous précisons ainsi le concept de « navigation sociale » (Dourish et Chalmers) qui montre que des mises en relation diverses et fréquentes existent pour obtenir une information dans un espace hypertextuel. Cette notion de navigation communautaire est recontextualisée et modélisée pour identifier quatre styles employés dans les stratégies de recherche (Boullier et Ghitalla).  Notre hypothèse consiste à montrer que ces styles d'appropriation évoluent vers une direction permettant une émancipation de la recherche documentaire et une meilleure représentation du Web documentaire.
>>télécharger la communication complète en pdf

- Jean-Luc Manguin (Université Caen), « Les dictionnaires en ligne : nouvelles diffusions, nouveaux objectifs »
>>télécharger la communication complète en pdf

>>retour au programme