Approches pédagogiques à l’œuvre dans
les dispositifs et leurs usages


coordonné par Eric Auziol, Marie-José Barbot, Claude Debon et Viviane Glikman

Des "formations ouvertes" au "e-learning", du "présentiel enrichi" au "tout à distance", les formations qui recourent aux technologies, longtemps demeurées au stade du projet ou de l’expérimentation, se développent aujourd’hui en vraie grandeur, intégrant la triple dimension de conception, de réalisation et d’usages effectifs. Il est donc possible désormais d’identifier le fonctionnement concret des actions menées dans ce contexte et d’évaluer leur efficacité.

Il semble que l’introduction des technologies numériques dans les pratiques éducatives opère des transformations notables dans la nature des dispositifs de formation, leurs formes d’organisation, les ressources pédagogiques et humaines auxquelles ils font appel, les fonctions attribuées aux acteurs enseignants et apprenants. Leurs usages affectent aussi les activités de formation mises en oeuvre, les modes de transmission des connaissances, les conduites d’apprentissages, etc.

Les configurations ainsi construites intègrent en fait des choix pédagogiques que ré-élabore l’action des enseignants (formateurs ou tuteurs) et des apprenants. Elles font exister de nouveaux modes d’intervention, de nouvelles pratiques apprenantes et de nouvelles formes d’interactions entre les acteurs, qui peuvent tantôt faire émerger de nouvelles dynamiques et être porteuses d’innovations pédagogiques majeures, tantôt représenter une simple adaptation à de nouveaux outils, reproduisant des modèles traditionnels. Les communications contribueront à rendre visibles les changements observés, constituant de ce fait un apport important à la recherche centrée sur les pratiques et les usages des dispositifs médiatisés.

Six entrées complémentaires sont proposées :
- les transformations des pratiques des apprenants du point de vue de leur appropriation des dispositifs, de l’autonomie développée, etc. ;

- les modes de relations et leurs évolutions dans le domaine de la communication pédagogique en ligne et du travail collaboratif, le rôle des tuteurs… ;

- les transformations des pratiques des enseignants, leur engagement dans la mise en place des formations à distance, leurs éventuelles résistances, leurs nouveaux rôles, leurs représentations face à ces dispositifs ;

- les nouvelles problématiques et les modifications pédagogiques induites par le passage de dispositifs de formation en présence à des dispositifs de formation ouverte et à distance ;

- l’utilisation du numérique dans la formation des enseignants et ses effets sur les postures professionnelles ;

- l’introduction des environnements numériques de travail en formation initiale (milieu scolaire) et ses effets sur l’institution et ses acteurs.

>> retour à l'accueil