Le SIF

Le séminaire sur l’industrialisation de la formation existe depuis 1991. Les chercheurs, membre de ce séminaire mènent une analyse collective sur ce thème en situant les interrogations à trois niveaux :

- la mise en question de la notion elle-même et son statut épistémologique,
- l’identification de ce qu’elle recouvre,
- la mise à l’épreuve de sa pertinence par une confrontation aux données empiriques.

La notion est abordée par différents biais mais toujours dans des perspectives partielles : celles des politiques et des logiques sociales, de l’économie des services et des industries culturelles, de l’expérimentation ou de la technologie éducative notamment. Ces points de vue sont croisés et leur mutuelle complémentarité est recherchée.



Membres du séminaire en 2005 :

Eric Auziol (Université Montpellier 3), Jean-Marie Ball (Université du Littoral Côte d’Opale), Marie-José Barbot (Université Lille 3), Judith Barna (Université Lille 3) , Georges-Louis Baron (Université Paris 5) , Alain Chaptal (Université Paris 8, MSH Paris nord) , Yolande Combès (Université Paris 13, MSH Paris nord), Julien Deceuninck (Université Lille 3), Claude Debon (CNAM), Elisabeth Fichez (Université Lille 3), Viviane Glikman (CNAM), Patrice Grevet (Université Lille 1, IFRESI-CNRS, Michelle Harrari (MSH Paris nord) , Pierre Landry (OTE), Pierre Mœglin ((Université Paris 13, MSH Paris nord), Roxana Ologeanu-Taddei (Université Clermont-Ferrand 2), Didier Paquelin (Université Bordeaux 3) Alain Payeur (Université du Littoral Côte d’Opale), Chantal Steinberg (Université Paris 13), Françoise Thibault (Fondation MSH Paris), Claude Traullet (Université Paris 8).

>> retour à l'accueil